La rentrée 2016 gardera un très mauvais gout pour tous les fans de sports extrêmes et d’autant plus dans la communauté du base-jump et du wingsuit.
En effet, cette discipline tout aussi spectaculaire que dangereuse nous a malheureusement offert une fin de mois d’août pleine d’effroi et de tristesse avec trois accidents mortels en à peine quelques jours. Du coup, nous nous posons une question aujourd’hui, cet été 2016 va-t-il sonner le glas de ce sport ?

L’avenir du wingsuit en danger

Le 18 août 2016 lors d’un saut dans les Dolomites, l’italien Uli Emanuele lançait cette terrible série noire en percutant une paroi rocheuse sur son terrain de jeu préféré. Il était l’une des légendes de son sport et avait bravé la mort à de très nombreuses reprises et effectuant des sauts exceptionnels dont le fameux passage à travers une cavité d’environ 2 mètres de large qui a fait plus de 7 millions de vues en une seule année sur Youtube.

uli emanuele wingsuit mort

Quelques jours plus tard, c’est au tour d’une autre star de ce sport de perdre la vie dans les mêmes circonstances sportives. Alexander Polli tentait un saut dans le secteur du Brévent à Chamonix le lundi 22 août durant lequel il va percuter un arbre. Il sera conscient à l’arrivée des secours mais périra quelques minutes plus tard d’un arrêt cardio-respiratoire. L’italo-norvégien avait lui aussi permis au wingsuit d’obtenir une visibilité internationale ces dernières années grâce à une série de sauts de légendes.

alexander polli wingsuit mort

Puis, le vendredi 26 août, c’est le wingsuiter amateur italien Armin Schmieder qui a trouvé la mort  dans les Alpes suisses pour boucler la période la plus noire de ce sport avec des images en direct de son saut puisqu’il avait décidé de sauter en réalisant une vidéo via facebook Live.

armin schmieder wingsuit mort

Nous savons pertinemment que ces accidents sont inhérents à la pratique de nos sports préférés. Bien entendu, certains diront que ces riders qui font maintenant partis du panthéon des légendes du sports extrêmes ont plus profité de leur passage sur terre en une dizaine d’année que la majorité d’entre nous en toute une vie. D’autres rétorqueront que l’on peut mourir à tout instant dans des circonstances bien moins héroïques.

Pour autant, je reste sur un constat bien plus basique en notant que même si ce rapprochement d’accident dans le temps est très certainement le fait du hasard, il a tout de même emporté deux des plus expérimentés wingsuiters de la planète.
Il n’est pas question ici de faire une différence entre le statut social ou la célébrité ; simplement de préciser que malgré des années d’expérience, des milliers de sauts, des heures de repérage sur le terrain et de préparation avant chaque tentative et donc une vision totalement professionnelle de leur sport, ils n’ont pu réchapper à la mort qu’une brève partie de leur existence.
Qu’en est-il donc de tous les autres ? Peut-on mieux encadrer cet univers ? Faut-il simplement interdire le wingsuit ? Mais quand serait-il de cette sensation d’évasion et de liberté qu’ils nous procurent ?
Je n’ai bien entendu aucune réponse à donner mais il est temps de se poser quelques questions.

Uli Emanuele en wingsuit vole dans une cavité de 2 mètres

Alexander Polli à 250km/h à travers la montagne

Armin Schmieder en vidéo via Facebook Live juste avant son décès

Recherches associées:

  • circonstances mort uli emanuele