Comment choisir sa Trottinette Freestyle?

Voici un nouvel article de notre nouvelle série « conseils ». Et aujourd’hui, on s’attaque au sport préféré des jeunes générations de rider : la Trottinette Freestyle.

Tout d’abord, nous allons commencer par détailler les pièces détachées de l’engin :

– le Deck : C’est la partie sur laquelle on met les pieds, le plateau est en une seule partie.

– le Grip : C’est l’autocollant situé sur le deck, il permet d’avoir une accroche pour les pieds et de ne pas glisser.

– les Roues : Comme sur les skates, elles sont en gomme et leur qualité va influer sur la fluidité de la glisse.

– le Frein ou Break : Il se situe au niveau de la roue arrière, fixé sur le deck.

– le Guidon ou Bar : Il existe en 2 versions, en forme de T ou en Y.

– la Fourche : C’est la pièce qui relie le guidon et la roue avant.

– le Collier de serrage : Cette pièce permet d’assembler le guidon et la fourche.

– les Roulements : Ce sont les pièces qui permettent d’améliorer la vitesse de rotation et la fluidité de la roue.

– les Poignées : Elles sont en plastique pour une meilleure accroche.

trottinette freestyle

Puis, pour les néophytes, rappelons quelques mots du vocabulaire du trotirider :

Spot : Comme pour la plupart des sports extrêmes et notamment du surf, c’est l’endroit où rider !

– Il existe les flats qui sont plats,

– Le Street qui consiste à rider dans la rue sur les éléments urbains comme les escaliers, plans inclinés ou bancs publics,

– Et la Rampe ou Half-Pipe : Comme en BMX, skate ou roller, ce sont des demi-tubes sur lesquelles les riders peuvent prendre de l’élan et faire des figures aériennes.

– Quelques noms de tricks : Tailwhip, Heelwhip, Scooter-flip, Front-flip, Back-flip, Barspin, Bunny up, X-up, Slide, Frontspin, Backspin, le Condor et toutes les rotations de 180° à 1080°.

Comme on vient de le voir, la trottinette freestyle peut se pratiquer dans les rues (ou Streets en anglais) ou dans les parks. En mode Street, le rider va s’éclater à faire des figures sur les éléments urbains, des grinds sur les rebords de trottoirs ou des jumps dans des escaliers…

En mode Park, il s’agit donc de réaliser des figures aériennes en se lançant dans les half-pipes. On retrouve cette pratique lors de compétitions comme au FISE de Montpellier, où nous étions présent en 2014 !

Les marques de Trottinette Freestyle

Sur notre excellent site de vente en ligne shop.rideandslide.fr, on trouve toutes les meilleures marques : BLUNT, MADD, FASEN, DIRT SCOOTER, ou encore JDBUG, DOMINATOR, BLAZER PRO. Vous pourrez ainsi trouver la trottinette qui vous convient selon votre budget et votre niveau ou vous pouvez tout aussi bien l’acheter en pièces détachées, ce qui vous permettra de la customiser à votre guise !

Mais dans tous les cas, si vous débuter, choisissez une trottinette freestyle avec des équipements simple. Prenez un Guidon monobloc, un deck non pliable et des roues metalcore. Si vous êtes léger (c’est à dire moins de 35kg), des roues au core synthétique peuvent suffire. Prévoyez donc un budget situé entre 90 et 150€.

Si vous êtes un trotirider confirmé et que vous savez passer des tricks, il vous faudra des roues plus solides autant au niveau de la gomme que des roulements et un deck plus costaud pour supporter les réceptions de sauts. Les fourches et guidons doivent aussi être renforcés. Vous trouverez un large choix dans les différentes marques citées précédemment, avec des designs tous aussi sympa, à vous de choisir. Le budget pour une trottinette freestyle d’un rider confirmé est forcément un peu plus élevé, il se situe entre 140 et 300€.

 

Recherches associées:

  • trottinette freestyle
  • COMMENT CHOISIR SA trotinette freestyle
  • quel trotinette choisir
  • quel trotinette prendre
  • quelle trotinette freestyle choisir
  • trottinette freestyle customiser
  • .